Comment se débarrasser des puces de lit ?

Les puces existent en plusieurs espèces dans la nature. Leur nom scientifique varie souvent selon le nom de l’animal infesté. Quelle que soit l’espèce, l’insecte anthropophage se nourrit du sang de son hôte pour survivre. On remarque cependant un mode de vie distinct entre certaines espèces. Certaines puces vont se loger directement dans le pelage, la fourrure ou les plumes de sa victime. D’autres spécimens vont se contenter d’attaquer leurs proies juste durant le repas. Enfin, il y a ceux qui vont s’installer à l’intérieur de l’épiderme de sa victime.

L’implication des animaux de compagnies

La puce de l’homme est connue sous le nom binominal Pulex irritans. Cet insecte se caractérise par ses 3,2 mm de long à l’âge adulte. Elle s’attaque en premier à l’être humain, mais elle peut aussi changer facilement de source de nourriture. Toutefois, l’insecte est devenu rare aujou’hui en Europe. Les puces de lit ainsi que les puces de parquet qu’on retrouve dans nos habitations à l’heure actuelle proviennent surtout des chats et chiens. Ctenocephalides felis et Ctenocephalides canis sont les noms respectifs des puces du chat et du chien. Ces parasites évoluent dans le pelage des mammifères pendant une grande partie de leur vie. Par contre, ils vont passer le stade larvaire jusqu’à la nymphe sur le sol, le lit ou dans la niche. Les œufs de puce ne sont pas adhésifs, ce qui explique que les jeunes Ctenocephalides canis et Ctenocephalides felis peuvent éclore n’importe où dans la maison.

Comment éradiquer les puces de lit ?

Avant de s’attaquer à l’éradication des spécimens vivants de votre chambre à coucher, il est crucial de déparasiter d’abord votre animal de votre compagnie. Le marché propose plusieurs produits capables de supprimer toutes les puces disponibles dans le pelage de votre compagnon. Lorsque l’infestation est à un stade avancé, un simple bain ne suffit plus. Il faut donc traiter l’animal avec des produits non toxiques pour lui comme le shampoing, la poudre, le savon et la lotion anti puce. Lorsque le problème persiste, il ne faut pas hésiter à consulter les nettoyeurs de chat et chien professionnels. Après le traitement, vous devez continuer à faire prendre un bain régulier à l’animal afin d’éviter une éventuelle apparition du parasite. Le chien et le chat procurent une grande partie de la nourriture des puces de maison. Le parasite est voué à la disparition lorsqu’il ne peut plus s’attaquer à ces mammifères carnivores.

Bien nettoyer la maison

Après avoir déparasité votre animal de compagnie, vous pouvez maintenant nettoyer la maison. En premier lieu, il faut passer l’aspirateur sur votre lit, le lieu de couchage de l’animal, et sur les diverses zones pouvant accueillir des puces. Les larves peuvent survivre sans se nourrir de sang et elles n’auront aucun mal à devenir une nymphe en dessous de votre armoire ou de votre sommier. L’utilisation d’un aspirateur est efficace pour éliminer les larves et les œufs. Par contre, cet appareil électroménager est inefficace pour lutter contre les adultes vivants. Le lavage des éléments en contact avec l’animal de compagnie est important pour tuer les œufs, les larves et les adultes restants. C’est pourquoi les tapis, les housses, les coussins devront passer dans la machine à laver à une température élevée. Après cela, ces effets doivent être séchés à l’aide d’un sèche-linge.

Adopter un traitement chimique

L’usage d’un anti puce est efficace pour supprimer les puces de lit et du parquet qui sont tenaces. Par ailleurs, le traitement chimique a le mérite d’éradiquer les autres parasites évoluant dans la chambre à coucher comme les cafards, les punaises de lit et les poux. Les sprays anti puce traitent uniquement une zone réduite alors que les fumigateurs et les pulvérisateurs offrent un traitement intégral de la chambre. La plupart du temps, il faudra laisser la chambre fermée durant plusieurs heures avant de l’aérer. La substance anti puce est très toxique pour l’homme et les animaux et il faut prendre des précautions durant et après le traitement. Avec la rémanence, l’insecticide anti puce aura encore de l’effet pour s’attaquer aux éventuels survivants après plusieurs semaines. Néanmoins, vous pouvez poursuivre le traitement en utilisant un régulateur de croissance. C’est un produit à toxicité réduit qui va engendrer des perturbations au niveau de la métamorphose de l’insecte. Un produit régulateur de croissance ne tue pas directement les puces adultes. Il aide surtout à prévenir les éventuelles infestations.

L’emploi d’un déshumidifiant

Une puce a besoin d’une atmosphère humide à 50 % pour se développer correctement. Le parasite meurt lorsque le niveau d’humidité baisse dans la pièce durant 48 heures. Par ailleurs, l’assèchement de l’atmosphère aura également un impact sur les larves et les œufs. Le déshumidifiant est un appareil qui absorbe plusieurs litres d’eau au quotidien. Son utilisation permet de procurer une atmosphère invivable pour les puces. Le traitement de choc tue les adultes et les larves tandis que les œufs ne pourront plus éclore. L’avantage du traitement est qu’il est sans danger pour les animaux et les habitants de l’habitation. Passer l’aspirateur permettra d’éliminer les cadavres.

Se débarrasser des puces naturellement

Il n’est pas toujours nécessaire d’avoir recours à des agents chimiques pour éliminer les parasites assoiffés de sang. On retrouve sur les marchés des insecticides à base de principe actif naturel qui sont totalement inoffensifs pour les êtres humains. Cependant, on note que ces produits coûtent plus cher que les substances chimiques. Il y a aussi les fameux pièges à eau qui peuvent noyer les adultes. Le sel a la faculté d’assécher l’environnement des œufs et des larves. Il faudra en répandre un peu près de la zone où le chien ou le chat à l’habitude de dormir. Le citron, le vinaigre blanc ou encore la menthe Pouliot offrent une alternative à l’usage d’un traitement chimique.

Demander de l’aide à un exterminateur

Lorsque l’infestation est de niveau avancé, l’unique moyen d’avoir une garantie d’éradication totale est de faire appel à des pros. Les spécialistes disposent d’une grande expérience pour vous aider à résoudre le problème efficacement et rapidement. Par ailleurs, ils possèdent tous les produits ainsi que les équipements requis pour traiter l’infestation.