Traitement contre les punaises de lit

punaises de lit zone a traiterL’apparition des parasites à la maison, comme les punaises de lit, constitue un véritable calvaire pour ses habitants. En plus d’engendrer des embêtements durant la nuit, la petite bête se multiplie rapidement dans les lieux de vie. L’arthropode hématophage existe dans tous les pays du monde. Il ne fait pas de distinction entre les diverses couches sociales puisque tout le monde n’est pas à l’abri d’une infestation. Plusieurs moyens existent actuellement pour se débarrasser des punaises de lit de chez soi.

L’arthropode hématophage est difficile à débusquer. Toutefois, quelques signes trahissent sa présence dans une habitation. Il y a par exemple la présence de piqûre sur le corps, les traces de sang sur les draps et les points noirs affichant les excréments de la colonie. Après avoir mis en évidence la présence d’une colonie, il est inutile de s’affoler. Les comportements irréfléchis pourraient facilement causer la propagation de l’insecte vers d’autres lieux encore saine. Avant l’application d’un traitement anti punaise, il est impératif de limiter les déplacements au maximum. C’est une mesure qui a pour objectif d’éviter l’expansion de l’infestation. Au niveau du foyer, nous recommandons de ne pas secouer les couettes et les draps puisque cela augmente la chance de propager les parasites vers d’autres pièces. Enfin, il est requis de trouver le bon produit pour supprimer le nuisible de sa demeure. Mais comment reconnaître le meilleur Traitement contre les punaises de lit? Le marché offre plusieurs substances capables d’éliminer l’insecte. L’usage d’un insecticide classique n’est pas conseillé puisque cela ne va résoudre le problème que temporairement.

Les traitements efficaces en 2018

La lutte contre les punaises de lit n’est pas récente. Le parasite a déjà embêté l’homme depuis plusieurs années déjà et la situation n’est pas prête à s’améliorer. C’est pourquoi on a mis au point aujourd’hui une large gamme de traitement capable d’éradiquer l’infestation.

Le traitement chimique

L’usage d’un pulvérisateur est requis pour propager la substance toxique dans chaque salle, contaminée ou pas. La technique s’avère être très efficace puisque le produit chimique ne tue pas uniquement les punaises adultes visibles à l’œil nu, il s’attaque également aux œufs et aux larves. Le fumigateur est sollicité lorsque le produit anti punaise se présente sous forme de particule. Les professionnels ont souvent recours à un atomiseur quand l’élément actif est mélangé avec de l’eau.

Le traitement thermique ou par la chaleur

Cette technique implique l’usage d’une chaleur sèche de 60 degrés et plus dans la zone contaminée. La forte température déshydrate automatiquement tous les êtres vivants évoluant dans le secteur. Les spécimens adultes et en stade larvaires seront touchés par le changement d’atmosphère. Selon une étude, ce deuxième traitement apporterait un taux de réussite assez faible de 60 % au maximum.

Plusieurs avantages découlent de l’usage d’un traitement thermique. Tout d’abord, exclure l’utilisation de produit chimique a pour effet d’éradiquer le problème tout en préservant l’environnement. Le danger d’intoxication n’existe pas avec cette méthode. Ensuite, la réoccupation de la pièce peut se faire immédiatement après l’intervention. Une fois la chaleur dissipée, l’homme ainsi que les animaux de compagnie peuvent poursuivre une vie normale.

Concernant les inconvénients du procédé de désinfection à base de chaleur, on remarque son coût qui n’est pas accessible à tout le monde. Les équipements à utiliser durant l’opération, comme le compresseur thermique, la soufflerie ou la ventilation sont difficiles à trouver. Les professionnels d’extermination parasitaire préfèrent miser sur la solution chimique. Par conséquent, ils vont peu à investir dans ces matériels. Enfin, il n’y a pas de rémanence. Les insectes qui n’ont pas été tués durant le traitement pourront continuer à vivre normalement.

Le traitement par congélation

Le froid empêche la croissance de l’arthropode hématophage. L’insecte hiberne à l’arrivée du grand froid. Ainsi, plusieurs degrés en dessous de zéro peuvent lui être fatals. C’est la raison pour laquelle l’emploi d’un congélateur est une alternative pour les habits qui ne supportent pas le lavage à haute température. Pour ce faire, il faut placer les vêtements dans cet appareil électroménager durant deux jours d’affilée. Malheureusement, le froid n’est pas envisageable pour nettoyer correctement une habitation. En effet, les scientifiques ont démontré que le Cimex Lectularius a la capacité de survivre durant deux semaines dans une condition extrême de -10 degrés.

Les autres traitements

Il est recommandé d’employer uniquement les méthodes qu’on va citer dans cette partie après une intervention thermique ou chimique.

Les housses hermétiques anti punaises

C’est un produit disponible en vente qui a pour objectif de protéger les draps, les matelas et les couettes. Une housse hermétique constitue plus une solution préventive que curative puisque l’accessoire ne peut pas tuer une punaise de lit. Il est recommandé d’en avoir chez soi lors des séjours dans les maisons d’hébergement.

La vapeur à haute température

Le principe de l’usage de la vapeur est similaire au traitement thermique. À l’aide d’un équipement spécialisé, on propage de la vapeur à plus de 100 degrés sur la literie et le matelas. L’animal meurt instantanément et les œufs n’ont aucune chance d’éclore après le passage de la machine.

Lavage et repassage

Il est essentiel de laver et repasser correctement les habillements en cas de contamination. Cependant, un nettoyage classique est inoffensif pour l’insecte. Même si l’eau peut noyer la punaise de lit, ses œufs ont encore une chance de produire des larves. C’est pourquoi il faut activer le thermostat de la machine à laver à plus de 60 degrés pour obtenir un résultat concluant. Par ailleurs, il est nécessaire de prolonger la période de lavage afin d’éliminer tout risque. Après cela, on peut privilégier l’usage d’un fer à vapeur pour éradiquer les éventuels survivants.

L’utilisation d’un aspirateur

Cette technique est recommandée uniquement pour un nettoyage après emploi de substance anti punaises. Les parasites morts ainsi que les œufs se détacheront facilement du mur, des coins du lit et du plafond avec une forte aspiration.

La terre de Diatomée

Connue pour ses vertus non toxique, la terre de Diatomée est en fait formée majoritairement de silice minérale. La particularité de cet élément réside dans sa propriété tranchante pour les insectes. Cafards, punaises de lit et autre nuisible seront entaillés une fois en contact de la poudre. Mais au final, c’est la déshydratation qui tue la victime de la terre de Diatomée.

Traitement contre les punaises de lit
5 (100%) 1 vote