Quelle est la cause des punaises de lit ?

Quelques minutes avant de se suicider, une femme a envoyé un courriel à un ami expliquant l’enfer qu’elle subissait à cause des punaises de lit. Elle s’est ôtée la vie puisqu’elle ne pouvait plus d’être piquée chaque nuit. Cet événement n’est pas un cas exceptionnel puisque les conséquences d’une infestation aux punaises de lit sont connues pour engendrer des troubles mentaux dans les pires des cas. Derrière l’apparence minuscule de cette petite bête se cache un véritable danger. Comment les punaises de lit arrivent-elles chez nous ? C’est la question qui se pose souvent chez les individus concernés par le fléau.

Des parasites grands voyageurs

Comme nous le savons, une punaise de lit n’a pas d’ailes et elle n’a pas non plus de pattes développées qui lui permettent de sauter comme les puces. Elles sont obligées de ramper pour se déplacer d’un point à un autre. Comment l’insecte hématophage fait-il alors pour coloniser une autre zone ? La réponse à cette interrogation se trouve dans sa caractéristique. En effet, les punaises de lit sont réputées depuis son origine comme des insectes migrateurs. Mais contrairement aux essaims de criquet ou d’abeille, la migration du parasite se fait en fonction de son hôte. Cette spécificité lui garantit d’obtenir un environnement viable, riche en nourriture et favorable à la reproduction à l’arrivée à destination.

La punaise de lit que nous connaissons aujourd’hui n’a pas toujours parasité l’homme. À ses débuts, l’insecte vivait d’abord aux dépens des chauves-souris. La punaise suçait le sang de cet animal qui vit dans les grottes. À cause de l’ère glaciaire, nos ancêtres se sont aussi abrités dans ces mêmes cavernes. Le premier contact entre l’homme et la punaise de lit a eu lieu il y a 40 000 ans. Après avoir adapté son organisme au sang humain, le parasite a décidé de nous suivre lorsqu’on a quitté les abris souterrains naturels pour vivre dans les habitations qu’on a construites. Le Cimex Lectularius est devenu cosmopolite et s’est répandu peu à peu dans les régions du monde au fil des années. Les déplacements des Romains par exemple, ont permis au parasite de s’installer sur plusieurs zones démographiques de l’Europe.

Les déplacements fréquents

Depuis plusieurs milliers d’années, les punaises de lit se sont bien adaptées à l’être humain. L’insecte est connu dans l’hémisphère sud jusqu’à l’hémisphère nord du globe. Depuis le régime chauve-souris jusqu’à celui de l’ être humain, les punaises de lit ont beaucoup évolué. L’insecte ne fait plus de distinction entre pauvre et riche aujourd’hui. La première raison de la propagation de l’infestation actuellement est le développement des déplacements. L’apparition des moyens de transport comme l’avion, le train, la voiture…a contribué fortement à la propagation de l’insecte. Les punaises se fixent sur les bagages ou les vêtements des voyageurs pour trouver d’autre lieu de vie. Depuis le déplacement des légions romain jusqu’à l’heure où l’on parle, les insectes n’ont pas changé de mode de transmission. Une femelle fécondée peut pondre jusqu’à mille œufs au cours de sa vie, c’est un élément qui favorise l’infestation rapide d’un lieu sain.

Les hébergements et les hôpitaux infectés

La probabilité d’obtenir des punaises de lit en contact avec une personne contaminée est mince. Par contre, la contamination devient une certitude lorsque la personne vient de séjourner dans une chambre d’hôtel infestée. La colonie qui a investi le lieu se nourrit du sang des voyageurs. Durant la journée, le lieu semble calme, mais les bestioles vont faire leur apparition lorsque la nuit arrive. En plus de se nourrir, certains spécimens vont s’introduire dans le bagage du visiteur. Aux États-Unis, il existe des sites Internet qui sont créés afin de faire connaître aux voyageurs la liste des lieux d’hébergement infesté par les insectes. La consultation de ces plate-formes aide à limiter l’exposition inutile. En dehors des chambres des établissements, les punaises aiment squatter les hôpitaux. Effectivement, les individus hospitalisés sont souvent coincés sur leur lit durant une longue période. Par conséquent, les insectes peuvent facilement trouver de la nourriture à tout moment. Après sa guérison, le patient peut rapporter des œufs ou même des adultes involontairement à la maison, par le biais de ses affaires.

L’usage de système de chauffage

Quelle est la cause des punaises de lit ? L’usage de système de chauffage constitue une réponse à cette question. En période hivernale, la punaise de lit se met en état de dormance. Si le froid devient intense, le Cimex Lectularius peut mourir. Le froid est la raison qui explique l’absence du parasite dans certaines parties de la terre. Par contre, une température ambiante tournant autour de 30 degrés favorise son développement. Les œufs éclosent rapidement et les jeunes deviennent adultes en quelques semaines seulement à une atmosphère chaude. Or, la plupart des habitations actuelles sont dotées de système de chauffage principal. Les propriétaires qui n’en possèdent pas utilisent des dispositifs de chauffage d’appoint pour affronter le froid. Le développement de l’usage de système pour chauffer nous procure du confort, mais cela favorise également l’infestation. En ce moment, les parasites peuvent se multiplier sans encombre tout au long de l’année.

La résistance aux insecticides

Au fil des années, l’homme n’a pas cessé d’utiliser des tonnes d’insecticides sur les insectes nuisibles. Cependant, cela n’a pas eu d’effets sur les parasites et ils continuent à proliférer jusqu’à maintenant. Bien sûr, les substances chimiques déciment toute une population en cas de désinfection d’une pièce ou d’une habitation toute entière. Mais certains spécimens évoluent et deviennent plus résistants aux effets des produits toxiques. C’est la raison pour laquelle les punaises de lit deviennent de plus en plus difficiles à éradiquer. Après un traitement chimique, l’infestation est stoppée quelques jours. Les œufs et les jeunes vont continuer à se développer dans la demeure même avec une substance à grande rémanence. Chaque année, de nombreux produits encore plus toxiques font leur apparition sur le marché afin de tuer les parasites. Dans certains cas, les effets de l’insecticide utilisé sont plus dangereux que les piqûres de punaise de lit.

Quelle est la cause des punaises de lit ?
5 (100%) 1 vote